La cure de thalassothérapie permet d’évacuer le stress, la fatigue et améliore le dynamisme du corps. Lors d’une vacance en bord de mer, on peut profiter de ce type de soin. Il faut noter qu’il y a plusieurs types de cure en thalassothérapie. Chacune d’elles cible une partie spécifique. Il y en a quand même celles qui permettent de prendre soin de l’ensemble du corps. Voici quelques idées des principaux soins proposés en thalasso.

Les soins à faire en fonction des résultats du bilan

En général, il y a trois grandes catégories de soins en thalassothérapie : les soins secs, les soins humides et les soins complémentaires. Les clients ou les patients peuvent opter un ou plusieurs à la fois en fonction de leurs problèmes. Souvent, ce sont les professionnels en médecine ou bien les experts qui travaillent au sein du centre de thalasso qui proposent les soins à faire.

Voici quelques soins secs :

— Drainage lymphatique ;

— Enveloppement réfrigérant, ergothérapie ;

— Hydrojet Wellsystem ;

— Massage, mésothérapie, do-in (massage chinois) ;

— Pressothérapie ;

— Rééducations.

Voici une liste des soins humides :

— Aquagym, rééducation et relaxation en piscine ;

— Pélothérapie ;

— Bain bouillonnant, bains Hydromassants, bains Microbulles et bains multijets ;

— Boues autochauffantes ;

— Cascade ;

— Cryothermie ;

— Douches(à affusion, Aromatonic, à jet, à jet circulatoire, sous-marin) ;

— Oxygénothérapie dynamisée ;

— Pédiluve/Maniluve ;

— Fangothérapie ;

— Hydrojambes,hydromassage sous-marin en piscine, jets sous-marins ;

— Ionisation.

Pour finir, voici une palette de soins complémentaires :

— Aérosol, algonisation, auriculothérapie ;

— Algothérapie et électrothérapie ;

— CelluM6 ;

— Hammam, sauna, thermosudation;

— Kinébalnéothérapie, massage « Palper-rouler » ;

— Shiatsu ;

— Sophrologie, cavitosonic et stretching.

Certaines de ces cures nécessitent l’usage de produits particuliers comme les algues marines, les boues, les sables marins ; de machines (pour le soin Cellu M6 par exemple) et divers éléments (usage de la vapeur en cavitosonic), d’autres non. Parmi ces soins, il y a aussi ceux qui ont été iinventésdans des pays asiatiques comme le do-in ou encore le shiatsu japonais. Leur pratique nécessite donc l’aide de professionnels ayant effectué des formations particulières.